" /> " /> " /> " />

Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]
Accueil > Recueil Alexandries > Collections > Etudes > Lutter en démocratie. Tensions et reconfigurations dans (...)

Etudes

Recueil Alexandries

< 14/14 >
13

mars 2011

Grégory Beltran

Lutter en démocratie. Tensions et reconfigurations dans le militantisme pro-immigré à Tours et à Malaga, entre droit à la vie et droit d’avoir des droits

résumé

Cette thèse présente les résultats d’une enquête ethnographique et comparative auprès des réseaux de militants engagés dans la défense des familles de demandeurs d’asile et d’exilés sans papiers dans les villes de Tours en France et de Malaga en Espagne. L’objet de l’enquête concerne le rapport aux valeurs et par suite les dimensions éthiques et politiques de ce militantisme. L’observation porte sur les tensions entre deux théories morales divergentes voire antagonistes qui traversent les configurations étudiées : l’une, dite humanitaire, revendique une relative neutralité politique de l’action militante ; l’autre au contraire assume une politisation explicite. Cette ligne de partage et de discussions se retrouve entre deux registres de justification des actions militantes : d’un côté un "droit à la vie" qu’il s’agirait de faire respecter par l’Etat au bénéfice des victimes de la répression des mobilités internationales ; de l’autre un "droit d’avoir des droits" qui appellerait un soutien militant à l’organisation et à l’expression autonome des exilés en lutte. La démarche d’observation consiste à étudier l’évolution des synergies et concurrences entre ces deux pôles, sous différents aspects, et au travers de configurations d’actions militantes et de débats internes qui varient selon les scènes et les conjonctures étudiées.

à propos

Thèse de doctorat soutenue le 25 janvier 2011 pour l’obtention du titre de Docteur en anthropologie sociale et ethnologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

citation

Grégory Beltran, "Lutter en démocratie. Tensions et reconfigurations dans le militantisme pro-immigré à Tours et à Malaga, entre droit à la vie et droit d’avoir des droits", Recueil Alexandries, Collections Etudes, mars 2011, url de référence: http://www.reseau-terra.eu/article1091.html

2.5 Mo

TABLE DES MATIERES

Remerciements .

Liste des abréviations utilisées .

Introduction ..

Problématique
..

Théories morales et pratique militante en démocratie : tensions et reconfigurations

Victime humanitaire et sujet politique : entre abstraction et application

Contexte et cadre théorique

Droit à la vie ..

Démocratie et militantisme pro-immigré .

Le choix des mots

Choix des terrains ..

Présentation des terrains

Méthodologie .

Monographies..

Position du chercheur


PREMIERE PARTIE : TERRAINS DE LUTTE

La structure polarisée du militantisme pro-immigré ..

Les répertoires d’action ..

Rapprochement de précaires et précarité du soutien

Des mouvements sociaux antiautoritaires



Chapitre 1 : Une mise en place pratique, l’occupation des Tanneurs ..

A) Contexte et début du mouvement

Le temps long de la mobilisation précédant l’occupation des Tanneurs

Une saturation sans précédents

Un contexte singulier

Courte histoire d’une mobilisation .

B) Construire la lutte, entre légalisme et humanitaire .

Le registre humanitaire .

Lutte légaliste et discours

Le politique toujours en reconstruction

C) Topographie du mouvement

Division interne, le système de commissions .

La chambre, lieu des familles/Les amphithéâtres, lieu du politique ..

« Sortir de la fac »

D) Soutenir le mouvement

Des « étudiants » solidaires

Une place marginale pour les « humanitaires »

Des militants politiques expérimentés

Un soutien populaire ? ..

E) Recherche d’interlocuteurs et de soutien ..

La bal(l)ade des demandeurs d’asile ..

La mairie et le parti socialiste, escalade des oppositions .

Actions contre le secteur social ..

Soutiens politiques et universitaires

F) Accueillir et ne pas accueillir .

Les personnes soutenues et les personnes accueillies

Demandeurs d’asile et sans-papiers

Les Roms

Les Tanneurs, une nouvelle structure du social ? ..



Chapitre 2 : Tours, une histoire en seconde vague .

A) Entre le national et le local, la mise en place d’un militantisme pro immigré

Chronologie et éléments de la lutte : histoires singulières

Double peine et non sélection, engagement moral et justification théorique

Le comité de parrainage, un pont entre chrétiens et « gauchistes »

B) Chrétiens-Migrants, une institutionnalisation à la marge .

L’activation des réseaux chrétiens, entre le local et le national

Objectifs, profil et mode d’actions

Institutionnalisation et marginalisation

C) Les différents collectifs politiques, au gré des mobilisations

Une chronologie tourangelle de la « forme-collectif » .

Un collectif d’individus : un mode d’organisation et ses implications

D) La question du logement, entre politique humanitaire et humanitaire dépolitisé ..

Législation et trêve hivernale ..

Situation locale, essai de chronologie

La trêve hivernale et la revendication humanitaire ..



Chapitre 3 : Malaga, le renversement migratoire

A) Le mouvement social immigré, entre gestion humanitaire et auto-organisation

Les débuts humanitaires du militantisme pro-immigré à Malaga

L’immigration subsaharienne, entre image médiatique, discours politique et statistique

Les encierros et le mouvement social immigré ..

B) La plateforme de solidarité avec les immigrés, entre engagement et institutionnalisation .

Des dénonciations et des associations plus anciennes

Type d’association et mode d’action .

C) Auto-organisation immigrée

Des expériences éphémères d’auto-organisation

Mise en place de la CIM, le rôle des mouvements sociaux et altermondialistes ..

Une coordination en tension, des légitimités de contexte

D) ODS, Centro Social et théorie de la contamination .

Du CSO Casa de iniciativas à la Casa Invisible ..

La Oficina de Derechos Sociales, simple outil

Conclusion de partie : mise en place d’une comparaison

DEUXIEME PARTIE : IDENTITE ET SUBJECTIVATION DANS LE MILITANTISME PRO-IMMIGRE

Chapitre 4 : Histoire et sociologie des mobilisations de l’immigration .

A) Eléments de sociologie des mouvements sociaux

Les luttes d’immigration et les Nouveaux Mouvements Sociaux

Mouvements de solidarité et action altruiste

Mouvement des « sans » et mobilisations improbables .

B) Des chronologies en décalages

L’Espagne et les mouvements sociaux, de la dictature à la transition ..

La France de Mai 68 et les immigrés ..

Les décennies 1990-2000, luttes et visibilités

C) La situation aujourd’hui : un état des lieux ..

Le niveau européen : des papiers pour tous et personne n’est illégal .

Les initiatives récentes du militantisme pro-immigré en France et en Espagne

D) Militantisme et histoire des luttes

Références historiques et transmission militante ..

E) Niveau théorique et réflexivité

Construction d’un discours minoritaire et recherche de légitimité .

Théorisations locales



Chapitre 5 : L’humanitaire et le politique, des registres qui (se) distinguent

A) Des oppositions théoriques aux oppositions de terrain

Définir le politique .

L’humanitaire, le caritatif et le social ..

Des définitions et des distinctions de terrains .

Humanitaire et asistencialismo, un moindre mal ? .

Redéfinir l’humanitaire

B) La question du sujet comme ligne de partage ..

Les sciences humaines à la recherche du sujet .

L’humanitaire et le sujet ..

Les mouvements sociaux à la recherche du sujet .

Le militantisme pro-immigré et le sujet des luttes



Chapitre 6 : Sujets et identités en mouvements

A) Autonomie des luttes et légitimité ..

La légitimité en question ..

Délégitimation de la représentation .

La place du sujet

B) L’occupation des Tanneurs : processus de subjectivation et scène politique

Le travail des catégories et des frontières

Crispations et mise à distance

Lieu du politique et scène politique .

C) Théories autonomistes et contextes locaux .

Des principes et des exemples .

Tours, contexte défavorable et tentatives infructueuses ..

Malaga, la rencontre entre associations immigrées et mouvements sociaux alternatifs ..

D) Qui est le Nous ? ..

Construire du collectif .

La condition immigrée

E) Idéologie, théorie et stratégie ..

Une structure de lutte ..

Puissance et Empoderamiento immigré

La culture et le social ..

Conclusion de partie : catégorisation et subjectivation, une histoire de liberté

TROISIEME PARTIE : LUTTER EN DEMOCRATIE, LA QUESTION DE LA MORALE MILITANTE

Chapitre 7 : Démocratie et immigration ..

A) L’immigration en France et en Espagne .

La question de l’Etat et de la Nation en préalable .

B) Le cas de la France

Etat-nation et immigration

Le XXe siècle des migrations

Fermetures des frontières et répression de l’immigration

C) Le cas de l’Espagne

Un Etat des Nations .

Emigration et immigration en Espagne

L’immigration en Espagne, législation et territoire ..

C) Retour sur l’Europe-forteresse

La France et l’Espagne face à l’immigration : des partenaires européens ?

L’Europe-forteresse et le nationale-sécuritaire

La coalition humaniste-asilaire ..

Chapitre 8 : Un cas particulier et commun, l’enfermement des étrangers

A) Cadre européen et histoires nationales

Le cadre européen ..

La France

L’Espagne

B) Le cas tourangeau : la Cimade et le LRA.

Présentation du LRA et du groupe Cimade local

Le renouvellement militant de la Cimade

L’arbitraire et sa résolution

C) Le cas malaguénien : Le CIE de Capuchinos ..

Mise en place et fonctionnement du CIE ..

Une longue histoire de violations des droits humains

Dénonciations communes et point de rupture .

D) Enfermement physique et enfermement catégoriel : les villages de bungalows

La multiplicité de l’enfermement et la forme camp ..

Présentation du « village Péron »

Contrôler les indésirables .

E) Entre dénonciations et enfermement dans une logique humanitaire

Institutionnalisation et logique d’Etat .

Logique politique et logique humanitaire ..



Chapitre 9 : Penser contre et hors l’Etat ..

A) Sortir de la pensée d’Etat, le choix des mots

Les effets des catégorisations ..

Catégories du pouvoir et catégories de lutte

Choisir ses mots, forme d’engagement privé et public

B) Interlocuteurs et stratégies de lutte .

Les formes du Pouvoir

Des adversaires et des interlocuteurs

Changer les lois ou changer les mentalités .

C) La logique juridique et ses limites, entre droits théoriques et droits effectifs

Le recours au droit au niveau local .

L’application et la non application du droit, une expérience militante et sociologique ..

Le réenchantement à répétition

D) Institutionnalisation et indépendance .

Les arguments contre l’institutionnalisation ..

Marginalité assumée et marginalité imposée ..

S’organiser pour s’opposer, les fins et les moyens .

E) Citoyenneté et ciudadanía

Constructions nationales ..

Usages locaux et redéfinitions militantes ..

Avoir des papiers ou avoir des droits

Retour sur la démocratie ..



Conclusion de partie : militantisme et morale démocratique .

Conclusion générale .

ANNEXES

Annexe 1 : Images de mobilisations contre le CIE de Malaga
..

Annexe 2 : Images de l’occupation des Tanneurs ..

Annexe 3 : Présentation des interviewés .

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES MATIERES

_