Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]
Accueil > Recueil Alexandries > Collections > Masters > Les limites du mandat du HCR - "Indésirables" dans leur (...)

Masters

Recueil Alexandries

< 54/93 >

novembre 2016

Léa Pottier

Les limites du mandat du HCR - "Indésirables" dans leur pays d’accueil et soumis aux décisions des bailleurs de fonds internationaux : la détresse des réfugiés au Congo-Brazzaville"

résumé

Le Congo, en raison de sa relative stabilité au sein de l’Afrique centrale, accueille de nombreux réfugiés en provenance de ses pays voisins. Il a mis en place un organe gouvernemental chargé de l’attribution des statuts de réfugié aux demandeurs d’asile. Cependant, cet organe présente certains dysfonctionnements. Les réfugiés et demandeurs d’asile sont sujets à des violences policières, et ne disposent pas des mêmes droits que les nationaux face à l’emploi. Leur relative mise à l’écart dans le pays semble montrer que ces êtres sont « indésirables ». Le HCR organise son action en considérant les volontés de l’État d’accueil, tout en étant dépendant de financements internationaux. Les budgets diminuent et l’assistance est faible. Les réfugiés mettent en place des stratégies de survie et se rassemblent en communautés pour défendre leurs droits et améliorer leur quotidien.

à propos

Mémoire de recherche Master 2 de Science Politique 2015/2016 sous la direction de Jérôme Valluy, Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1)

citation

Léa Pottier, "Les limites du mandat du HCR - "Indésirables" dans leur pays d’accueil et soumis aux décisions des bailleurs de fonds internationaux : la détresse des réfugiés au Congo-Brazzaville"", Recueil Alexandries, Collections Masters, novembre 2016, url de référence: http://www.reseau-terra.eu/article1373.html

Télécharger

10.9 Mo