Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]
Accueil > Recueil Alexandries > Collections > Masters > « ILS DOIVENT SE RENDRE UTILES A LA SOCIETE »

Masters

Recueil Alexandries

< 93/93 >

août 2016

Simone Di Cecco

« ILS DOIVENT SE RENDRE UTILES A LA SOCIETE »

Les transformations du travail migrant en Italie : le cas des demandeurs de protection internationale.

résumé

L’étude du dispositif de volontariat des demandeurs de protection internationale en Italie fournit un point d’observation privilégié pour étudier les rapports entre la crise économique et la restructuration des politiques migratoires et d’asile, et l’impact de telle imbrication sur le travail migrant. Les transformations concomitantes au sein du monde du travail d’une part et des dispositifs de gestion de mobilités internationales d’autre part mettent aujourd’hui en tension les logiques de l’utilitarisme et de l’humanitarisme qui traversent le gouvernement des migrations contemporaines. Telle dynamique complexe invite à réinterroger et réactualiser le rapport, souvent négligé, entre le travail migrant et le régime de l’asile. En s’appuyant sur une recherche dans deux villes italiennes, Bologne et Vicence, ce mémoire se propose d’analyser les discours et les pratiques des différents acteurs qui participent au volontariat des demandeurs de protection internationale, et montre les relations que ce dispositif expérimental et décentralisé entretient avec le contexte italien marqué par la crise économique et la « crise migratoire ». Le volontariat se présente comme une forme de travail invisibilisé, et signale l’émergence d’un nouveau paradigme de plus en plus présent dans les politiques migratoires et d’asile tout comme dans les discours sur l’intégration des personnes migrantes : le devoir de « se rendre utiles » à la société d’accueil, à travers des activités non rémunérées tel que le nettoyage des rues. Les cas du volontariat des demandeurs de protection internationale permet donc d’analyser les évolutions de l’économie morale de l’asile et ses effets sur l’inclusion différentielle des personnes migrantes dans l’Italie contemporaine.

à propos

Sous la direction de Florence Boyer et Camille Schmoll. Université Paris Diderot. Master Migrations et Relations Interethniques. Mai 2016. Étudiant : Di Cecco Simone

citation

Simone Di Cecco, "« ILS DOIVENT SE RENDRE UTILES A LA SOCIETE » ", Recueil Alexandries, Collections Masters, août 2016, url de référence: http://www.reseau-terra.eu/article1369.html

Télécharger

690.9 ko